Cela fait deux semaines que la protestation sociale ne cesse de prendre de l’ampleur dans les entreprises. Après le grand succès de la grève générale de la FGTB le 7 octobre pas un jour n’est passé sans une action ou une grève contre le ‘pacte de dégénération’. La base a réussi à imposer une nouvelle grève générale aux directions des grands syndicats. Une belle preuve du grand mécontentement et de la disposition à la lutte de la classe ouvrière.

Le gouvernement a le dos au mur. Il essaye de gagner du temps. Il s’agit pour Verhofstadt d’attirer les syndicats dans des négociations sur les points et les virgules du ‘Pacte de Génération’.

Comme nous l’avions prévu, la Belgique a connu le vendredi 7 octobre une grève générale massive a l’appel du syndicat socialiste FGTB-ABVV. Elle fut la première en 12 ans. Malgré de nombreuses tentatives de vouer la grève à l’échec, cette dernière fut suivie par un grand nombre de travailleurs aussi bien Flandres qu’en Wallonie.

La FGTB Métal est menacée de division communautaire. La séparation linguistique de la centrale des métallos serait un rude coup porté à l’unité des travailleurs de ce pays. La délégation FGTB-ABVV de Volkswagen qui se trouve à la pointe du combat contre le Pacte de Génération s’oppose à cette division. Lisez et appuyez l’appel.