Les intempéries de cet été ont entraîné des inondations de grande ampleur, comme la Belgique n’en a jamais connu. C’est surtout le sud du pays, Liège et ses environs qui ont subi les ravages des eaux. Plus tard, c’était au tour de Namur et de Dinant d’être touchés. Certaines parties de la Flandre ont également été affectées.

 

La Bourse est à la fête. L’indice boursier belge, le Bel20, qui enregistre les cours des vingt actions les plus importantes, a augmenté de 20 % au cours des six premiers mois de l’année. Cette poussée s’est poursuivie pendant l’été. L’indice est désormais bien parti pour battre un record vieux de 14 ans, établi en 2007.

 
 

Une chasse aux sorcières est en cours dans le Parti travailliste britannique (Labour). Pour rappel, son aile droite en a repris la direction après la défaite du parti – alors dirigé par Jeremy Corbyn, de l’aile gauche – aux élections générales de 2019. L’aile droite avait d’ailleurs largement contribué à cette défaite : elle avait ouvertement saboté la campagne électorale du Labour.

 
 

Ce document a été adopté par les délégués du Congrès mondial 2021 de la Tendance Marxiste Internationale (voir compte-rendu). Il fournit notre analyse générale des principaux processus qui se déroulent dans la politique mondiale, à une époque marquée par une crise et une agitation sans précédent. Avec de la dynamite dans les fondations de l'économie mondiale – et la pandémie de COVID-19 qui jette encore son ombre sur la situation mondiale –, tous les chemins mènent à une intensification de la lutte des classes.

Cet article a été écrit le 16 août 2021.

La plus longue guerre de l’histoire des Etats-Unis s’est achevée dans la honte et l’humiliation pour l’impérialisme américain. Vingt ans après l’invasion de l’Afghanistan, la plus puissante force militaire que le monde ait connue a subi une défaite totale face à une bande de fanatiques religieux arriérés.

 
 
 

Un nouveau rapport du Crédit Suisse a montré que le « club des millionnaires » s’est considérablement agrandi en 2020, alors que le capitalisme est à bout de souffle et que les inégalités de richesse se sont accrues massivement. Les Etats-Unis ont vu arriver 1,73 million nouveaux millionnaires, l’Allemagne 633 000 et l’Australie plus de 300 000.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Depuis quelques semaines, un mouvement de masse pro-démocratie ébranle l’Eswatini – anciennement connu sous le nom de Swaziland. Le roi Mswati III dirige ce pays du sud de l’Afrique d’une main de fer depuis 1986. Il est le dernier monarque absolu d’Afrique, et les masses l’ont forcé à fuir le pays le 28 juin dernier.

 
 
 
 

Nous publions ici la traduction de l’éditorial du nouveau numéro de In Defence of Marxism, la revue théorique de la Tendance Marxiste Internationale, que vous pouvez commander en ligne (en anglais).

 
 
 
 
 
 

La situation à Cuba est grave. Le dimanche 11 juillet, dans plusieurs villes du pays, il y a eu des manifestations auxquelles, naturellement, les médias internationaux ont donné un large écho. D’où viennent ces manifestations ? Quel est leur caractère ? Et comment nous, révolutionnaires, devons y répondre ?

Du 24 au 27 juillet, plus de 2800 marxistes de plus de 50 pays du monde entier se sont réunis en ligne pour le congrès mondial de la Tendance marxiste internationale (TMI). Ce congrès devait initialement avoir lieu en 2020, mais il a été reporté à la suite de l’éclosion de la pandémie de COVID-19.

 
 

Cet article a été publié le 1er novembre 2017 sur marxist.com.

Aucun événement dans l’histoire humaine n’a été l’objet d’autant de distorsions, de calomnies et de falsifications que la Révolution russe. Nous publions ici la liste – établie par notre camarade Alex Grant de la section canadienne de la TMI – des dix mensonges les plus absurdes portés contre les bolcheviks et Octobre 1917.

 

La victoire de Pedro Castillo aux élections présidentielles péruviennes a fait l’effet d’un véritable séisme politique, reflétant ainsi l’énorme polarisation sociale du pays. La classe dirigeante a subi une défaite massive, infligée par les masses réunies autour d’un syndicaliste enseignant à la tête d’un parti, Peru libre, qui se définit lui-même comme marxiste, léniniste et mariatéguiste (en référence à Mariátegui, le fondateur du Parti socialiste péruvien).

Ces derniers mois, les offensives de l’extrême-droite se sont multipliées. Elles visent de plus en plus souvent des mobilisations de gauche.

115.000. C’est le nombre de professionnels de la santé tués par le coronavirus dans le monde. Encore s’agit-il que d’une estimation de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), car les rapports précis sont rares. Le personnel de la santé de toutes les catégories professionnelles paye un lourd tribut à la lutte contre la pandémie. C’est inadmissible.

 
 
 

Après 11 jours de bombardements impitoyables sur Gaza, qui ont tué plus de 240 Palestiniens (dont près de la moitié étaient des enfants et des femmes) et fait des milliers de blessés graves, Israël a finalement accepté un cessez-le-feu. Les bombardements ont forcé l’évacuation de 75 000 personnes dont les maisons ont été détruites.

 

Contre le bombardement de Gaza ! Contre l’occupation des territoires Palestiniens !

Mobilisation internationale en soutien à la lutte du peuple palestinien !

Les bombardements israéliens sur Gaza ont déjà tué au moins 48 Palestiniens – dont 14 enfants – et blessé des centaines de personnes, tandis que six Israéliens ont été tués par des roquettes tirées depuis la bande de Gaza. Les médias internationaux ont une fois de plus présenté les bombardements comme des représailles légitimes à la décision du Hamas de tirer des roquettes sur Israël. Toutefois, comme d’habitude, ils donnent une vision totalement biaisée des causes réelles de cette escalade de la crise en Israël et en Palestine.

 
 
 

Il y a 40 ans, le 10 mai 1981, François Mitterrand remportait l’élection présidentielle. Un mois plus tard, les partis de gauche gagnaient très largement les élections législatives. Pour la première fois de l’histoire de France, la gauche arrivait seule au pouvoir, sous la forme d’un gouvernement de coalition entre le Parti Socialiste et le Parti Communiste.

 
 
 
 

Après cinq jours de manifestations acharnées dans 23 villes de Colombie contre le projet de loi fiscale du président Ivan Duque (un programme d’austérité destiné à faire payer les travailleurs pour les résultats de la pandémie), le gouvernement a retiré le projet de loi. C’est une victoire écrasante pour la classe ouvrière.

Face à la pandémie mondiale, les différentes bourgeoisies des grandes puissances capitalistes se sont lancées dans une course aux vaccins chaotique, au détriment de la santé publique.