L'Université Marxiste s'est achevée comme elle a commencé : dans un formidable optimisme révolutionnaire ! Elle a réuni près de 6500 personnes, inscrites dans plus de 115 pays. Son discours d'ouverture a été visionné 10 000 fois, et près de 280 000 euros ont été récoltés lors de la collecte. Il s'agit du plus grand événement marxiste de l'histoire récente, avec un niveau de discussion politique inégalé.

Quelques semaines après avoir remporté une victoire électorale écrasante, le régime du président Aleksandar Vučić et de son Parti Progressiste Serbe (SNS) fait face à une contestation grandissante.

La crise du covid19 a fortement touché le secteur de l’aviation.

Alors que le dérèglement climatique fait peser une menace colossale sur l’humanité, les mobilisations se multiplient (à l’initiative de la jeunesse, notamment) pour défendre l’environnement. Nous affirmons que seule la transformation socialiste de la société, avec la mise en place d’une économie démocratiquement planifiée par les travailleurs, en harmonie avec la planète, pourra empêcher la catastrophe d’advenir.

Des millions de foyers se replient sur eux-mêmes à cause du confinement. Vivre cette période entouré de ses proches permet sans doute à des millions de personnes de mieux traverser cette épreuve. Mais dans le même temps, le confinement exacerbe tous les maux pesant sur la famille ou le couple et engendre des situations dramatiques.

La crise sanitaire que nous traversons a lourdement touché nos seniors. Plus de 51% des décès dus au COVID- 19 ont eu lieu dans nos maisons de repos (MR) et de soins (MRS). Depuis le début du confinement, ces institutions n’ont pas arrêté de tirer la sonnette d’alarme : pénurie de personnel (structurellement en nombre insuffisant ou malade pendant une partie de la crise), manque de matériel (masques, blouses, etc.), tests de dépistage en nombre insuffisant et disponibles trop tardivement. En vain…

Le débat sur l'augmentation de l'espérance de vie et « l’impossibilité de financer » le système de retraite reste d'actualité. De Morgen a interviewé à ce sujet[1] Patrick Deboosere, professeur à la VUB ; cet échange[2] présente quelques pistes de réflexion intéressantes.

La Tendance marxiste internationale vous invite à l’Université marxiste 2020 – En défense du marxisme. Cette école aura lieu en ligne sur quatre jours, du 25 au 28 juillet. L’événement sera consacré à la défense des idées socialistes révolutionnaires, et à l’éducation des travailleurs et des jeunes à la théorie marxiste. Pour en savoir plus sur l’événement et vous inscrire, rendez-vous sur la page de l’événement : university.marxist.com.

Le capitalisme est en crise à l'échelle mondiale. La classe dirigeante attribue la crise au coronavirus. Mais ce virus ne fait que faire remonter à la surface les contradictions qui se sont accumulées depuis des décennies au sein du système capitaliste. Cela ouvre une nouvelle période historique de turbulences, d'instabilité et de lutte des classes intense.

Une vague de manifestations contre le racisme déferle sur les États-Unis depuis des semaines. Le meurtre de George Floyd par la police de Minneapolis attise l’indignation des jeunes noirs, rapidement rejoints par des jeunes d’autres couleurs. Black Lives Matter, mouvement né en 2013, rebondit suite à ce nouveau meurtre policier.

Le mouvement déclenché par le meurtre de George Floyd a largement dépassé la ville de Minneapolis. Des manifestations contre le racisme et les violences policières ont eu lieu dans des centaines de villes à travers le monde, mobilisant des centaines de milliers de jeunes et de travailleurs.

La crise économique liée au COVID19 a commencé. Les profits des capitalistes baissent mais des milliers de travailleurs perdent leur emploi. L’aéroport de Zaventem et ses opérations sont très fortement touchés : Swissport Belgique s’est déclaré en faillite hier et le futur de Brussels Airlines est en jeu. Il faut mobiliser contre les licenciements !

Black Lives Matter - La révolte de la jeunesse mondiale contre le racisme et la violence poliicère.

Dans cette courte vidéo, Kyle Michiels, explique pourquoi la lutte contre le racisme doit aussi être une lutte contre le capitalisme.

Voici le texte du tract que nous avons distribué lors du rassemblement de Black Lives Matter à Bruxelles.

La course au vaccin contre le covid-19 a commencé. Aujourd'hui, toutes les grandes entreprises pharmaceutiques demandent le soutien des gouvernements car le vaccin contre le covid19 est devenu une priorité. Les experts affirment qu'un vaccin ne sera pas disponible avant la fin de cette année. La science ne serait-elle pas encore prête à faire face à un tel virus ? Nous ne le pensons pas.

Il y a quelques semaines, plusieurs juristes jetaient un pavé dans la mare syndicale et juridique en expliquant, qu’à l’instar de la France, il existe bel et bien un droit de retrait en cas de  « danger grave et immédiat » en Belgique (1). Des responsables syndicaux (2) ont alors déclaré que c'était une annonce prématurée et qu'il fallait (attendre !?) une loi pour encadrer ce droit.

Depuis le début de confinement nous avons développer nos vidéos sur des sujets théoriques et politiques divers.

Au Brésil, le gouvernement de Bolsonaro est fracturé, traversé par des scissions et des crises. La classe dirigeante est désespérément divisée sur la gestion de la pandémie de coronavirus et face à l’effondrement économique auquel le pays est confronté. Article publié le 24 avril 2020 par Esquerda Marxista.

 Article publié le 24 mars 2020 sur In Defence of Marxism, où figurent toutes les sources et références sur lesquelles s'est appuyé l'auteur.

Le régime marocain détient plus de 500 prisonniers politiques, selon le président de l'Association marocaine des droits de l'Homme, Aziz Ghali. Parmi eux, les détenus du Hirak du Rif, le mouvement de Jaradah, des syndicalistes, des rappeurs, des blogueurs, un journaliste… Bref, tout le monde.