La solidarité interprofessionnelle est nécessaire! Depuis cinq semaines, 300 travailleurs luttent contre le licenciement de 90 collègues de l’atelier de l’emballage.

A deux reprises ils ont déjà arrêté le travail pendant 24 heures. A l’intérieur de l’entreprise le personnel mène des actions escargot. Depuis la semaine passée ils ont aussi bloqué les livraisons vers l’extérieur et de matières premières. Hier quelques policiers sont aussi entrés DANS l’usine pour y veiller sur les travailleurs.

A plusieurs reprises ils ont demandés les pièces d’identité des travailleurs en actions. Une véritable intimidation à l’intérieur de l’usine. La loi Renault n’est pas respecté par la direction qui refuse de discuter d’alternatives avec les organisations syndicales. Ce matin une centaine de travailleurs se sont retrouvés devant porte close. Avec ce lock-out patronal, fait rare en Belgique, la direction espère mettre les travailleurs à genoux. Devant la porte de l’usine les travailleurs criaient « On ne rentrera pas à genoux devant les patrons voyous ».

Ils ne peuvent que compter sur notre solidarité syndicale. Venez nombreux au piquet de Godiva demain matin.

Rendez-vous: Jeudi 8 avril à partir de 5h de matin
Lieu : Rue de l'Armistice 5 à 1081 Bruxelles (Koekelberg)
Métro : Simonis

Notre revue

Facebook