Nous laissons la parole aux fonctionnaires européens. Plus que de longues analyses leurs propos illustrent bien la vraie nature de l'Union Européenne.

Nous laissons la parole aux fonctionnaires européens. Plus que de longues analyses leurs propos illustrent bien la vraie nature de l'Union Européenne.

Mme Danuta Hubner, Commissaire européenne à la politique régionale:
« Ce que nous devons faire (...) c'est faciliter les délocalisations au sein de l'Europe. Ainsi les sociétés européennes seront globalement plus fortes car elles pourront abaisser leurs coûts. »
La Tribune 8 février 2005
Commentaire: lorsqu’elle parle de “société”, elle parle en fait des firmes multinationales et de groupes financiers…

Mme Nelie Kroes, Commisaire européenne à la Concurrence :
« La Commission a (...) reçu un mandat très clair des Etats membres : moins d'aides d'Etat. »
Les Echos mercredi 26 janvier 2005

Mme. Le Bail, Porte parole de la Commission européenne:
« La position de la Commission est que la libéralisation des services est un point essentiel de la relance de la stratégie de Lisbonne sur la compétitivité de l'Union. Il n'est pas question que la Commission retire la directive Services (dite Bolkestein) »
AFP 4 février 2005

Christian Saint Etienne, membre du Cercle des économistes:
« En réalité, le projet de traité constitutionnel, qui ne fait que rationaliser intelligemment le corpus juridique européen existant, consolide la base juridique qui fonde la directive Bolkestein ! »
Le Figaro 8 février 2005

Notre revue

Révolution

Facebook