Aymane est un lycéen bruxellois impliqué dans les grèves et les manifs pour le climat.

Révolution : Pourquoi participes-tu aux manifestations pour le climat ?

Je participe aux manifs climat parce que je suis fatigué de voir des adultes "responsables" détruire la planète qu'ils vont nous léguer en nous encourageant à arranger les choses. Fatigué aussi d'entendre que c'est à nous les jeunes de nous remettre en question quand le gouvernement et les entreprises sont les plus gros pollueurs du pays.

Révolution : Qu’est-ce que tu attends du gouvernement ? 

J'attends du gouvernement qu'il arrête de fermer les yeux en disant qu'il n'y a pas de problème et qu'on devrait aller plutôt en cours, qu'il ouvre les yeux et qu'il arrête d'être inutile 2 minutes en prenant enfin une décision concrète comme taxer les plus gros pollueurs plutôt que de juste proposer des solutions de fortune comme des coachs climats (qui, soit dit en passant, est la plus grosse blague de l'année) 

Révolution : Une solution est-elle possible dans ce système ?

Nous les jeunes, on est bien conscients que ce système n'est pas la voie à suivre si on veut un quelconque avenir paisible. Grâce à internet, on voit tous les jours les dérives du système et on est conscients que les grosses têtes de ce modèle économique ne pensent qu'à leur poche et non au climat.

Révolution : Qu’est-ce qui est nécessaire selon toi pour sauver la planète ?

Selon moi, la solution idéale serait de proposer un système alternatif au capitalisme. Que les entreprises ne soient plus aux mains des privés pour contrôler la production et, de là, les émissions de gaz à effets de serre et les déchets. Sinon, imposer une taxe sur la pollution engendrée par les industries, qui serait proportionnelle à leurs émissions. Ça les pousserait à diminuer leurs déchets et ça leur permettrait de contribuer un minimum à la société plutôt que de s'enrichir sur son dos.

Notre revue

Révolution

Facebook