Les nouvelles coupes budgétaires décidées par le Premier ministre, Mariano Rajoy, et par le parlement, constituent une agression sans précédent, non seulement contre les droits des travailleurs, mais aussi contre les fondements de la Constitution et donc de la démocratie même.

Une attaque sans précédent contre les travailleurs et la démocratie.

Rejetons les coupes du gouvernement espagnol !

Appel des syndicats espagnols:

Les nouvelles coupes budgétaires décidées par le Premier ministre, Mariano Rajoy, et par le parlement, constituent une agression sans précédent, non seulement contre les droits des travailleurs, mais aussi contre les fondements de la Constitution et donc de la démocratie même.

Le plan du gouvernement signifie la démolition de l’État-providence et des politiques publiques. Il s’inscrit dans la continuité de mauvaises recettes qui font payer la facture de la crise par la majorité de la population et non par ceux qui l’ont causée.

Les mesures proposées visent à augmenter la TVA, réduire les allocations de chômage, baisser les salaires du secteur public, privatiser … Comme les gouvernements grec ou portugais le font sans que ça n’améliore nullement leur situation.

Pour réagir, les principaux syndicats, l’Union générale des travailleurs et Commissions ouvrières organisent des manifestations le 19 Juillet dans toutes les provinces d’Espagne. Ils appellent aussi les résidents espagnols en Belgique à se mobiliser.


En solidarité avec le peuple espagnol et pour marquer notre rejet des politiques d’austérité, nous appelons à un rassemblement jeudi 19 Juillet à 19h qui partira de la place du Luxembourg pour rejoindre l‘Ambassade d’Espagne, rue de la Science.

Cet appel est soutenu [entre d'autres par le Comité Action Europe: http://www.comitesactioneurope.net/rassemblement-de-soutien-avec-le-peuple-espagnol/ 

Notre revue

Révolution

Facebook