Les 20 et 21 mars derniers, les sections francophones de la Tendance Marxiste Internationale (TMI) ont organisé une Ecole marxiste internationale. 219 personnes se sont inscrites. Elle a eu lieu en ligne, sur Zoom, et a rassemblé près de 140 participants venant de nombreux pays : Suisse, Belgique, France, Canada, Algérie, Haïti...

Malgré les contraintes liées à la pandémie, la quatrième édition de cette Ecole a été un franc succès, tant au niveau de la participation – qui souligne l’intérêt croissant pour les idées du marxisme – qu’au niveau de la qualité des interventions.

Perspectives mondiales

L’Ecole a débuté, le samedi, par une introduction de Fred Weston, éditeur de marxist.com, sur la situation mondiale. Notre camarade a dressé le bilan catastrophique du système capitaliste au terme de l’année écoulée. Il a souligné que cette crise ouvre une nouvelle période de l’histoire, une période de lutte des classes intenses, de révolutions et de contre-révolutions. Les soulèvements au Chili, aux Etats-Unis, au Liban et ailleurs nous en ont montré les prémisses.

Dans la même journée, deux autres ateliers étaient à l’ordre du jour : un sur le marxisme et l’art, un autre sur l’impérialisme. Toutes les présentations ont été enregistrées et peuvent être visionnées sur le site de nos camarades suisses: www.derfunke.ch

Durant l’Ecole, une collecte a été organisée pour financer notre activité et notre croissance. Signe de l’enthousiasme de nos camarades et de nos sympathisants, nous avons récolté plus de 2000 euros.

Le dimanche, deux discussions parallèles étaient organisées : une sur la crise climatique et la nécessité d’une planification socialiste de l’économie, une autre sur le contrôle ouvrier de la production.

La Commune de Paris

Enfin, pouvions-nous clôturer cette Ecole d’une meilleure manière qu’en abordant les événements exceptionnels de la Commune de Paris ? Il y a 150 ans, les travailleurs de Paris prenaient héroïquement le pouvoir et tentaient de construire une société débarrassée de la misère et de l’exploitation. Malheureusement, cette tentative héroïque est tombée sous les coups des armées de la République bourgeoise. Cette discussion a permis de dresser le bilan de ces événements, des succès et des erreurs des communards.

Il est important d’étudier le passé pour en tirer toutes les leçons nécessaires. C’est précisément la raison pour laquelle nous organisons des écoles de ce type. S’il ne fallait ne retenir qu’une seule leçon de tous les événements révolutionnaires du passé, comme de ceux qui se déroulent actuellement, c’est qu’il faut une direction révolutionnaire à la classe ouvrière pour la mener à la victoire. C’est le facteur décisif qui manque cruellement dans la situation actuelle – et c’est ce que nous nous efforçons de construire. Rejoignez-nous dans ce combat ! Rejoignez la Tendance Marxiste Internationale !

Notre revue

couvertureRvolution37
 

 

Facebook