Hier, 26 octobre, le dépôt pétrolier de Total à Feluy en Belgique a été bloqué par le syndicat socialiste FGTB. Les travailleurs belges de ce site de Total n’acceptent pas que des camions viennent se ravitailler et briser la grève de travailleurs français des raffineries. La semaine passée, un autre syndicat belge avait déjà appelé au boycott actif des transports de carburant via les fleuves Escaut et la Lys. Un comité de soutien s’est aussi formé, Belgique-France Solidarité ! à l’initiative de dirigeants syndicaux et de militants de gauche. Ce comité prévoit une manifestation, jeudi 28 octobre, devant l’ambassade de France, à Bruxelles, en solidarité avec la lutte des syndicats français. Ci-dessous, l’appel de ce comité de soutien :

« Lancement et actions de Belgique-France Solidarité !, comité belge de soutien aux travailleurs et aux jeunes en lutte contre le gouvernement Sarkozy.

La France est en effervescence. Pour la sixième fois en sept semaines, 3,5 millions de manifestants sont descendus dans la rue contre l’augmentation de l’âge de la retraite de 65 à 67 ans. Une lame de fond de protestation rarement vue, même en France. Le rejet de la retraite à 67 ans est aussi une protestation contre la dégradation des conditions de travail et d’étude, contre la précarité, l’exploitation, le chômage et le sacrifice de nos vies sur l’autel de leurs profits.

Une vague de grèves déferle sur le pays dans tous les secteurs. Les lycéens et les étudiants ont rejoint le mouvement. Sept Français sur dix soutiennent celui-ci. Mais le gouvernement de Sarkozy est sourd et s’entête à passer sa réforme contre la volonté populaire.

Les seules réponses du gouvernement à ce mouvement populaire puissant sont les mensonges médiatiques, la répression et la division. Mais la protestation continue à prendre de l’ampleur.

Ce mouvement en France a besoin de notre solidarité. Ils se battent aussi pour défendre l’intérêt de tous les travailleurs et leur lutte représente un exemple pour l’ensemble des travailleurs en Europe qui résistent à la « logique » du système capitaliste.

C’est pour ces raisons que nous avons décidé de mettre en place un comité belge de soutien aux travailleurs et aux jeunes en lutte contre le gouvernement Sarkozy. Ce comité prend le nom de « Belgique-France Solidarité ! ».

La première action de Belgique-France Solidarité ! sera l’organisation d’un rassemblement de protestation ce jeudi 28 octobre, le jour même de la nouvelle journée d’action intersyndicale en France, devant l’ambassade en Belgique de France, Boulevard du Régent 42 à 1000 Bruxelles - Metro Art-Loi, à 17h30 (jusque 18h30)

Belgique-France Solidarité ! envisage l’organisation d’autres actions :
Un appel au blocage des autoroutes belges à la frontière avec la France.
Un appel aux syndicalistes luxembourgeois, anglais, allemands, italiens et espagnols pour une même action à partir de tous les pays limitrophes de la France.
Un appel de boycott des produits de luxe français, en particulier ceux de la firme L’Oréal de la milliardaire sarkozyste Liliane Bettencourt. etc etc.

Belgique-France Solidarité !, le comité belge de soutien aux travailleurs et aux jeunes en lutte contre le gouvernement Sarkozy est lancé avec le soutien de (à la date du 26 octobre, 22h58) :

Felipe Van Keirsbilck, secrétaire général de la CNE (Centrale nationale des employés) de la Confédération des syndicats chrétiens de Belgique (CSC)
Nico Cué, secrétaire général des Métallurgistes Wallonie-Bruxelles de la FGTB (MWB-Fédération générale du Travail de Belgique).
Erik De Bruyn, porte-parole SP.a Rood (aile gauche du Socialistische Partij anders)
Rachid Madrane, député fédéral du PS (Parti socialiste)
Jean Cornil, ancien parlementaire du PS
Céline Delforge, députée régionale d’Ecolo
Pierre Eyben, porte-parole du PC (Parti communiste) Wallonie-Bruxelles
Marco Van Hees, membre du PTB (Parti du Travail de Belgique) et auteur notamment du livre « Didier Reynders, l’homme qui parle à l’oreille des riches » (éditions Aden)
Céline Caudron, porte-parole de la LCR (Ligue communiste révolutionnaire) et militante féministe
Marita De Neuburg, SP.a Rood Gent
Paul-Emile Dupret, juriste, groupe GUE/NGL (Gauche unitaire européenne/Gauche verte nordique) au Parlement européen
Vincent Engel, écrivain et professeur à l’Université catholique de Louvain (UCL) et l’Ihecs
François Houtart, sociologue, professeur honoraire de l’UCL, fondateur du centre Tricontinental (Cetri) et membre du Conseil international du Forum social mondial (Porto Alegre)
Patrick Humblet, professeur à l’Université de Gand (UGent) Sophie Heine, auteure de « Oser penser à gauche » (éditions Aden, 2010) et chercheure à l’ULB.
Gérard de Sélys, écrivain, ancien journaliste RTBF
Jean-Marie Chauvier, écrivain
Michel Capron, retraité de la Fopes-UCL et militant syndical CNE (CSC)
Catherine François, enseignante et déléguée syndicale CGSP (Centrale générale des services publics) de la FGTB
Anne Winter, ACOD-Algemene centrale der openbare diensten (Centrale générale des services publics) de l’ABVV-Algemeen Belgisch Vakverbond (la FGTB en Flandre) à la VUB (Vrije Universiteit Brussel, l’Université libre flamande de Bruxelles)
Nick Deschacht, ACOD VUB
Denis Horman, LCR, journaliste à La Gauche
Kristel Augustijnen, Setca/BBTK Cogebi (Syndicat des employés, techniciens et cadres de la FGTB)
Filip Staes, militant ABVV Metaal
Yves Pierseaux, enseignant et délégué syndical CGSP à l’ESI
Daniel Tanuro, membre de la LCR et auteur, notamment, de « L’impossible capitalisme vert » (éditions La Découverte, 2010)
Didier Brissa, formateur syndical. Hugues Esteveny, délégué syndical FGTB-Setca
Yannick Bovy, journaliste, militant syndical et altermondialiste
Julien Maquestiau, enseignant CGSP
Benoît Dassy (CSC Bruxelles)
Daniel Fastenakel (Mouvement Ouvrier Chrétien Bruxelles)
Myriam Djegham (Mouvement Ouvrier Chrétien Bruxelles)
Ana Rodriguez (CSC Bruxelles)
Thierry Toussaint (Mouvement Ouvrier Chrétien Brabant Wallon)
Jalil Bourhidane (Vrijgestelde JOC)
Philippe Vansnick (ACV-CSC Bruxelles-Halle-Vilvoorde)
Guy Tordeur (ACV-CSC Bruxelles-Halle-Vilvoorde)
Alexander van Ransbeeck, student UGent
André Gonsalis, ancien secrétaire ACOD Veurne, ancien délégué delegee ACOD Onderwijs, militant SP.a Borgerhout
Dennis De Meyer, délégué BBTK, VZW Zonnewende - Zonnetij Aartselaar

...

Comité lancé à l’initiative de : Erik Demeester, militant Setca-FGTB et Vonk
Manuel Abramowicz, enseignant, affilié CGSP-FGTB et membre-fondateur de la délégation syndicale CGSP du Centre pour l’égalité des chances et la lutte contre le racisme.

Notre revue

Révolution

Facebook